• Comme le jeu a du potentiel, j’ai pondu des règles avancées à base de deckbuilding. Ce topic ne présente que les modifications aux règles d’origine.

    ***********

    Chaque joueur commence avec un deck personnel constitué d’un exemplaire de chaque type de carte (on ne peut donc y jouer à plus de 5 à cause des cartes action).

    Triez le reste des cartes par type et disposez-les en piles distinctes au centre de la table pour former la réserve. Chaque pile doit être constituée de 1-2-3-3 cartes identiques, respectivement à 2-3-4-5 joueurs (s’il n’y a pas assez de cartes d’un type, faites avec les cartes disponibles).

    Toute carte piochée par un joueur est piochée à partir de son deck personnel.
    Toute carte défaussée par un joueur est défaussée dans la défausse de son deck personnel, laquelle sera remélangée quand il aura besoin de piocher dans son deck vide. Ainsi, toute carte achetée en phase de marché sera en quelque sorte ajoutée à son deck et toute carte volée par un adversaire (effet de la carte « Exploration ») sera en quelque sorte retirée de son deck et ajoutée à celui de l’adversaire en question.

    Début de manche
    Inchangé

    Phase de marché
    À tour de rôle, les joueurs effectuent des actions jusqu’à ce que chacun ait passé :
    - défausser votre main, puis piocher 5 nouvelles cartes de votre deck (mélangez votre défausse si nécessaire)
    - remettre dans la réserve, sur sa pile, une carte de votre main et ajouter à votre main une carte de la réserve
    - payer 2 $ pour ajouter une carte de la réserve à votre main

    À partir du deuxième tour de table d’une manche, chaque option coûte 2 $ de plus – soit respectivement, 2, 2 et 4 (passer reste gratuit).

    Phase d’action
    Les cartes sont jouées de la façon décrite dans les règles.
    Les cartes suivantes voient leur effet modifié :
    - vol : donnez les 1-2 pièces payées au joueur que vous volez
    - exploration : le joueur ciblé choisit quelle carte il vous donne, puis pioche une carte de son deck personnel
    - chevalier : marquez 8 PV comme d’habitude, puis tous les joueurs perdent 2 PV
    - magicien : piochez 4 cartes et défaussez-en 2 (fluidification)

    À la fin de chaque tour de table, si au moins un joueur a joué une carte avec succès, tous les joueurs qui ne l’ont pas fait (qui ont passé ou n’ont plus de cartes) reçoivent 2 $.

    - Toutes les autres règles restent inchangées.

    J’espère que cette version avancée vous plaira. Elle réduit grandement la chance et le pan-dans-ta-face arbitraire.

    Sont bienvenus:
    * d’autres idées 
    * des changements sur ces idées


    votre commentaire
  • Shakespeare est le prochain hit "kubenboa" des éditions Ystari Games. C'est un jeu à thème assez fort, dans lequel les joueurs s'efforcent de monter la plus belle pièce pour Sa Majesté la Reine. J'en suis à 5 parties jusqu'ici et j'ai hâte d'en faire davantage, car une fois de plus, on est devant une très bonne production Ystari.

    Le Komenkonjou en vidéo.

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Vous pouvez lire le gros article que j'ai écrit en anglais sur Shakespeare ici :

    Review BGG


    votre commentaire
  • Hier soir, je jouais ma 3e partie de Shakespeare en moins de 24h, sur un proto gentiment prêté par Ystari.

    3 joueurs : beri, deepdelver, beriette (respectivement 4e, 2e et 1e partie).

    Partie épique à cause d'une ambiance mortelle lors des 3-4 premiers jours (ambiance dans le sens du jeu, pas des joueurs à la table) due à une absence de décorateurs et qui a engendré des scores très bas. En effet, tout décor de valeur 3 non pris par un joueur fait perdre une ambiance à TOUS les joueurs. Or, pour les prendre, il faut des décorateurs...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Lassé de voir toujours les mêmes réponses non-constructives sur les divers topics proposant des variantes, qu'elles soient de moi ou non, j'ai poussé sur TricTrac un petit coup de gueule que je recopie ici. La goutte d'eau a été versée lors d'une discussion sur ma version soft de Bruxelles.

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires